mercredi 6 décembre 2017

Vignes sans moineaux et nuages que l'on finit par dominer

Randonnée du mardi 5 décembre 2017
Il fait froid - 5° le matin à Chapareillan. La neige tombée le weekend dernier recule mais est encore bien présente à moyenne altitude.
Nous avons zigzagué dans le vignoble savoyard en se jouant de la frontière.
L'eau coule partout avec des glaçons, les fleurs sont gelées et et givrées, les buses tournent, piautent et miaulent et nous ?  On profite !

Parking
Eglise de Chapareillan

Itinéraire suivi
Voir le tracé sous Google Earth
La Ville, Clessant
Monter dans les coteaux et passer à la Croix Verpy
Aux cinq routes continuer en face en longeant le Glandon toujours aussi vif
Passer à Saint André près de l'ancien moulin
Passer près du moulin de la Tourne
Descendre sur l'ancien lac de Bey envahi par les roseaux
Passer au lac Froment
Rendre visite à la borne frontière 44
Passer à la Pierre Hachée
Longer le lac Clair
Descendre sur le lac Saint André et en faire un demi tour
Rentrer à Chapareillan par les vignes

Remarques
Agréable promenade
Repas casse croûte à proximité de la borne frontière n° 44
Les appuis sont bons
Les image sont dans l'ordre inverse de la randonnée

Météo
Il faudra monter au dessus de la couche du brouillard épais pour trouver le ciel bleu et un soleil agréable. A la descente on replongera...
Il fait froid et un temps agréable pour marcher

Distance, temps, dénivelé
17 km ; 5 h 30 dont 4 h 30 de marche effective ; 300 m en cumulé

Participant(e)s : 10
Simone, Denis, Danielle, Christian, Marcelle, Gisèle, Patrice, Claudine, Mathieu et votre serviteur

Borne frontière n° 44
Les bornes frontières entre Dauphiné et Savoie ont fait l'objet d'un protocole en 1882-1823.
Les normes sont précises. "Les bornes de 1761 retrouvées en bon état sont conservées. (...) les bornes de pierre saine et durable sont gravées sur une face d'une fleur de lys dans un ovale et sur l'autre face d'une croix de Savoie dans un cercle de 24 cm de diamètre. Sur le côté gauche en regardant la fleur de lys est gravé le numéro d'ordre et à l'opposé le millésime (1822 ou 1823). Sur sommet de la borne la direction de la frontière est indiquée par un trait droit ou angulaire s'il y a changement de direction.
Du col du Fraîne (près du col du Granier) à la borne 42 (près du lac de la Puce ) la frontière est en ligne droite et les bornes sont distantes de 500 à 600 m
La borne 44 est au sommet d'une vigne à 200 m au nord du lac Froment. Il s'agit d'une borne ancienne et la ligne brisée gravée sur sa face supérieure montre le changement de direction  de la frontière. Dans un angle une flèche indique le nord et à l'opposé un signe gravé pourrait être une croix
Les bornes suivantes 45 à 50 balisent la frontière qui longe le Glandon.
Sources : Frontière Dauphiné-Savoie A la découverte des Bornes de 1822 à 1823 (Jaillard, Marconnet, A et J Verdun)
La Pierre Hachée est le plus important vestige qui subsiste de l'éboulement du Granier. Selon la tradition populaire on y voit (devine) l'empreinte de la main de Marie
Elle a longtemps servi de borne frontière par exemple en 1382 la limite passait par le Col du Granier appelé du Frêne, à la Pierre Hachée, au lac Clair, au lac Saint André et au bois Muzard
Pour en savoir plus sur la Pierre Hachée et l'éboulement du Granier Cliquer ici

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le Granier sort du nuage

Retour à Chapareillan

Reflets au lac Saint André

Reflets au lac Saint André

Reflets au lac Saint André

Roseaux au lac Saint André

Lac Clair

Table penchée

Pierre Hachée

Dessous il y a une vis de pressoir

C'est mieux avec le soleil

Tout pour sécher !

Des rescapées

En haut on doit voir le Mont Blanc

Borne n° 44

Borne n° 44

Lac Froment

Lac Froment

Très belle rose givrée

Lac du Bey

La Combe de Savoie et sa nappe


On sort du nuage

Des rescapées...

Ambiance

Elles sont vides !

Glaçons

Vignes d'automne

Joli pont

Croix Verpy

Les mêmes rideaux depuis...

Le trajet sous Google Earth

Modeste élévation
Enregistrer un commentaire