mercredi 6 juin 2018

Tour du Cozon et des ruines de Montbel

Randonnée du mardi 5 juin 2018
Les orages sont devenus quotidiens. Aujourd'hui la matinée devrait être belle mais il a plu une bonne partie de la nuit
Nous sommes retournés en Savoie dans la vallée des Entremonts. Nous avons suivi d'abord le cours du Cozon. Ce torrent  qui se jette dans le Guiers vif à Saint Pierre nous offre ses gorges, cascades, marmites et autres chaudrons du diable. Ce parcours bien aménagé est très beau.
Ensuite nous avons effectué une boucle en passant par les ruines en ruines du château de Montbel et en revenant sur les hauteurs côté rive droite du Cozon
Le profil de la randonnée a été inhabituel : descente à l'aller et montée modérée (ou presque) au retour !
Les villages et hameaux traversés ont pour noms : Derbetemps, les Teppaz, les Courriers, les Perrets etc...

Parking
Parking des Oursons Entremont (Épernay) 827 m

Itinéraire suivi
D'après les panneaux
Epernay 840 m
Pont de Derbetemps 810 m
Cascade  et passerelle de la Chivolande
La Chivolière
L'Ilettaz
Village des Teppaz 830 m
Faire un détour pour voir les ruines du château de Montbel 859 m
Descendre jusqu'à l'embranchement du Chemin des Mules et prendre à droite
Traverser le Cozon et la route au pont du Lac monter à main gauche la petite route
Les Courriers 760 m
Granges du Boucherin (haut)
Les Perrets
Pont de Derbetemps 810 m où l'on retrouve l'itinéraire aller

Remarques
Pas de marcheurs
Balisage correct
Appuis parfois glissants
Des fleurs et des martagons vigoureux mais encore en bouton
Le Cozon le long de la route est encore encombré de branchages dommage !
Le ciel est bleu mais les sommets sont accrochés
Au retour visite aux sabots de Vénus qui commencent à se flétrir
Inauguration d'une paire de chaussures Meindl sans problème

Ancien château de Montbel
Il ne faut pas confondre avec le château "neuf" de Montbel (château du Gouvernement) situé en Dauphiné tout près de là.
Celui du jour est perché sur une colline près du village des Teppaz. Il domine deux vallées et les flancs de la motte sont à pic sur 3 faces. L'emplacement est stratégique en limite du Dauphiné et de la Savoie.
Une enceinte localement doublée d'un fossé le protégeait. Les seigneurs locaux qui appartiennent à la famille de Montbel et d'Entremont pencheront alternativement vers le Dauhiné ou la Savoie.
Finalement il sera attaqué et pris par Amédée V comte de Savoie en 1307. Il était alors défendu par 300 dauphinois qui se rendirent après quelques jours de siège.
Pour en savoir beaucoup plus cliquer ici

Météo
Temps nuageux et brumeux le matin
Puis grand beau temps
Le ciel se couvre en fin de randonnée

Participant(e)s : 11
Dany et Monique ; Claudine ; Christian et Danielle; Jean-Pierre et Annie ; Marcelle Marie-Claude et votre serviteur

Distance, dénivelé, temps
11 km ; 400 m en cumulé ; 4 h 30 en mode promenade

Cliquer sur les images pour les agrandir


Les marmites du Cozon

Après l'orage

Ce matin

Granier très, très discret

La première fleur

Martagon plein de promesses

Cozon avant les gorges

Une apparition ?

Cozon en cascade

Humide et beau

Cozon toujours

Cozon encore

Séchera ? Peut être !

Un effort du Cozon côté couleurs

Il a plu

Raiponce au soleil

Secteur des marmites

Gros bouillons

Retour au calme

Lichen

Rosier des chiens

Grange du Haut Boucherin (des Perrets)

La dernière fleur du jour
Élévation

Trajet sous Google Earth

Trajet avec Movescount

Enregistrer un commentaire